Envoi des Douze en mission

Publié le par Cécile de Broissia

Luc 1-10 

Envoi des Douze en mission

Jésus convoqua les Douze, et il leur donna pouvoir et autorité pour dominer tous les esprits mauvais et guérir les maladies ; il les envoya proclamer le règne de Dieu et faire des guérisons. Il leur dit : « N’emportez rien pour la route, ni bâton, ni sac, ni pain, ni argent ; n’ayez pas chacun une tunique de rechange. Si vous trouvez l’hospitalité dans une maison, restez-y ; c’est de là que vous repartirez. Et si les gens refusent de vous accueillir, sortez de la ville en secouant la poussière de vos pieds : ce sera pour eux un témoignage. » Ils partirent, et ils allaient de village en village, annonçant la Bonne Nouvelle et faisant partout des guérisons.

Hérode cherche à savoir qui est Jésus

Hérode, prince de Galilée, apprit tout ce qui se passait, et il ne savait que penser, parce que certains disaient que Jean le Baptiste était ressuscité d’entre les morts. D’autres disaient : « C’est le prophète Elie qui est apparu. » D’autres encore : «  C’est un prophète d’autrefois qui est ressuscité. » Quant à Hérode, il disait :   « Jean, je l’ai fait décapiter ; mais qui est cet homme dont j’entends tellement parler ? » Et il cherchait à le voir.

                                             -----------------------------------------------------------------

C’est Jésus qui a choisi les douze apôtres. Ils ont écouté son enseignement, son premier discours avec les  Béatitudes qui sont  comme la charte du Royaume qu’il veut instaurer. Il les a formés, ils l’ont accompagné, ils l’ont vu vivre, prier, guérir, chasser les esprits mauvais, libérer les exclus. Maintenant c’est un moment solennel et important où il les convoque et ils se rassemblent tous autour de Lui.

Nous aussi, nous sommes tous différents mais nous formons une communauté autour de Jésus. Il nous convoque  et  nous appelle. A nous de lui répondre.

Puis Jésus leur donne  pouvoir et autorité pour dominer tous les esprits mauvais et guérir les maladies.  Tout comme Jésus reçoit de la relation qu'il a avec son père pouvoir et autorité , il veut nous donner le même pouvoir et la même autorité. Il nous donne sa force pour que nous soyons victorieux dans notre combat contre toutes les tentations qui nous assaillent. Il nous donne sa force pour dominer notre vie et ne pas nous laisser posséder par des influences extérieures ou intérieures négatives qui nous rendent malades. Il veut nous voir pleinement vivants.

Ensuite Jésus les envoie proclamer le règne de Dieu et faire des guérisons. Forts de la relation  que nous avons avec Jésus,  nous sommes maintenant envoyés. C’est maintenant à  notre tour de faire comme Lui. Nous ne sommes plus des enfants,  nous sommes maintenant des adultes responsables et Jésus nous fait confiance. Nous devons essayer de mettre de la cohérence entre ce que nous disons et ce que nous vivons : proclamer  le règne de Dieu et faire des guérisons.

Il  nous donne maintenant des recommandations pour la route :

« N’emportez rien pour la route, ni bâton, ni sac, ni pain, ni argent, n’ayez pas chacun une tunique de rechange..  C’est une invitation à la pauvreté, à la simplicité. Trop de bagages, trop d’activités, de lectures, d’objets, d’inquiétudes nous dispersent et nous font perdre l’essentiel, l’unique nécessaire. L’important c’est d’avoir confiance en Jésus et de croire qu’il comble notre vie. L’important c’est de prendre des moments de solitude pour faire de l’ordre dans notre vie, nous décentrer de  nous-mêmes pour nous centrer sur le Christ.

Si vous trouvez l’hospitalité dans une maison, restez-y ; c’est de là que vous repartirez.  C’est une invitation à recevoir  l’accueil, les paroles bienveillantes, les cadeaux, les liens d’amitié que les autres nous donnent, les savourer  avec gratitude et les garder dans notre cœur mais savoir aussi repartir vers une autre maison. 

Et si les gens refusent de vous accueillir, sortez de la ville en secouant la poussière de vos pieds, ce sera pour eux un témoignage ». C'est une invitation à recevoir les contradictions, les critiques, les échecs, les refus, sans nous rendre malheureux, et sans les ruminer dans notre coeur mais savoir nous relever et repartir. Si les gens refusent de nous accueillir, ce n'est pas la peine de perdre du temps dans cette maison-là et de nous imposer, il suffit de partir ailleurs.

Si  nous suivons ces conseils nous serons efficaces et porterons beaucoup  de fruits.

                                             -----------------------------------------------------------------

Le deuxième passage présente Hérode, prince de Galilée.  Il se pose la question : qui est cet homme dont j’entends tellement parler ?  Il cherche à le voir. Jésus ne laisse personne indifférent. 

Qui est Jésus pour nous ?

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
J
Merci Cécile. j'ai aimé la façon dont tu actualises les recommandations qu'il fait aux disciples qu'il envoie.
Répondre